Balzac Paris

La note de Paullet* : 9,5/10

Conditions de travail & Santé : 10/10

Environnement : 9/10

Bien-être animal : 9/10

Production & Insertion locale : 9/10

Ethique : 10/10

Qualité : 10/10

Le style de Balzac Paris  : ♥♥♥♥

Les prix pratiqués  : €€€

* “La note de Paullet“ : prise en compte des enjeux du développement durable par la marque.

«Tenter de réduire notre impact sur l’environnement tout en proposant une jolie garde-robe, voilà notre ambition. Ce n’est pas toujours simple, mais on y croit depuis nos débuts en 2014».

Tout est dit en deux phrases. La mode responsable et la « slow fashion » sont dans l’ADN de Balzac Paris, une entreprise française et familiale. Balzac Paris met en avant son processus d’amélioration constante à chaque nouvelle collection. La marque rime avec démarche «T.P.R.», «Toujours Plus Responsable».

Balzac Paris a énormément de succès et son style intemporel, chic et décontracté séduit un nombre croissant de femmes. Avec un chiffre d’affaires qui a doublé en 2018 pour atteindre les 8 millions d’euros (Interview : Chrysoline de Gastines, Dirigeante de Balzac Paris par Nadège Rhigi, 16 avril 2019, Mode In Textile), la marque compte aujourd’hui 278 000 abonnés sur Instagram (à fin février 2020). Si vous ouvrez l’œil, vous remarquerez que les sacs à main Balzac Paris pullulent aux bras et aux épaules des parisiennes. Hippopollet, elle, l’a bien noté…

Il n’en fallait pas plus à Paullet pour s’intéresser à Balzac Paris, et à Hippopollet pour mener l’enquête sur la démarche « T.P.R. » de la marque !

Vous pouvez consulter la méthode d’évaluation ICI.

La note de Paullet :

Balzac Paris & le développement durable

Dimension 1 :

Conditions de travail & Santé

Note : 10/10

Les faits marquants :

  • Relations de confiance et de longue date avec les ateliers de confection (depuis 2014 pour une bonne part)
  • Partenaires labellisés GOTS, OEKO TEX Standard 100 et Leather Working Group
  • Utilisation croissante de matières écoresponsables sans aucun recours à des produits nocifs
  • Production de pulls non teintés sans aucun recours à des produits nocifs
  • Délavage au laser des jeans

Point à nuancer :

  • RAS 🙂
En savoir plus...
Relations de longue date avec les ateliers

Balzac Paris entretient des relations de longue date avec la plupart de ses partenaires et de ses fournisseurs depuis sa création en 2014.

Son premier atelier partenaire historique, au Portugal, a grandi avec Balzac Paris et cherche, comme la marque, à s’investir dans une démarche davantage durable et responsable. Il est ainsi en cours de certification GOTS.

Respect des conditions de travail

Balzac Paris déclare maîtriser le respect des conditions de travail de ses ouvriers. Grâce à la confection des produits finis à 95% européenne, dont 87% portugaise, ses équipes sont amenées à visiter régulièrement les ateliers qui travaillent avec la marque (tous les 3 mois environ).

Label

Balzac Paris privilégie les labels comme GOTS, OEKO TEX® Standard 100 et Leather Working Group. Pour les pays hors Europe en particulier, la marque travaille exclusivement avec des ateliers certifiés GOTS (Tunisie, Maroc, Inde et Madagascar).

Les labels assurent que l’ensemble de la chaîne de production, du champ de coton au produit fini, soit éthique et responsable, notamment en termes de conditions de travail et de protection des travailleurs : élimination du travail forcé, liberté syndicale, amélioration des conditions de travail, sécurité au travail, abolition du travail des enfants, salaires décents, horaires de travail acceptables, abolition de la discrimination, régularité de l’emploi, suppression du traitement brutal et inhumain (standard GOTS) et suppression des produits chimiques nocifs pour la santé des travailleurs (OEKO Tex Standard 100 et Leather Working Group).

Matières écoresponsables

L’utilisation croissante de matières écoresponsables (textiles biologiques, biodégradables, végétaux…) permet à la marque de s’assurer que les travailleurs ne sont pas soumis à des produits nocifs pour leur santé.

100% Made In France

Balzac Paris a également introduit deux pulls 100% Made In France dans sa collection Automne-Hiver 2019-2020. Ces deux pulls ne sont pas teintés et conservent donc la couleur d’origine de la laine. La teinture des vêtements recourt souvent à des produits et à des procédés nocifs pour la santé et pour l’environnement. Ces deux productions permettent donc de les préserver.

Délavage au laser des jeans

Les jeans Balzac Paris sont totalement écoresponsables. Ils sont délavés au laser. Cela signifie que les jeans sont traités au laser dans des cabines fermées afin de travailler leur couleur en fonction du rendu souhaité.

Traditionnellement les jeans sont délavés par usure grâce à un “lavage“ aux pierres ponces, et/ou avec des produits nocifs appliqués par des personnes, qui parfois ne portent pas de protection (c’est souvent le cas dans la fast fashion par exemple)! Le délavage au laser permet donc de protéger les travailleurs de la filière du jean et d’améliorer considérablement leur conditions de travail.

Dimension 2 :

Protection de l’environnement

Note : 9/10

Faits marquants :

  • Logique de production limitée
  • Politique de zéro gâchis et de réutilisation permanente des stocks
  • Utilisation croissante de matière écoresponsables et innovantes pour remplacer les synthétiques à base de plastique notamment
  • Recours à la technique du « fully fashioned » dans la conception des pulls
  • Ligne de jeans totalement écoresponsables
  • Conseil d’entretien en ligne pour faire durer ses vêtements
  • Transport en camion des produits finis pour les trajets en Europe (95% de production européenne)
  • Labellisation de la grande majorité des fournisseurs (GOTS, OEKO TEX Standard 100 et Leather Working Group)
  • Politique de réduction et de recyclage des emballages
  • Réduction des déchets en interne
  • Fournisseurs d’éléctricité verte pour alimenter les bureaux physiques de Balzac Paris

Point à nuancer : 

  • Impact environnemental lié aux livraisons et aux retours clientes
En savoir plus...
Priorité numéro 1 de Balzac Paris 

La protection de l’environnement est la priorité numéro une chez Balzac Paris et fait vraiment partie de son ADN depuis sa création en 2014. C’est clairement la mission de la marque. Pour avoir eu la chance de rencontrer quelques membres de l’équipe Balzac Paris lors d’un évènement, Paullet peut vous assurer que toute l’équipe en est totalement investie.

La marque a entrepris de nombreuses actions afin d’améliorer son impact environnemental et a introduit une démarche d’amélioration continue, la démarche « T.P.R. » pour « Toujours Plus Responsable ».

Zéro gâchis

Balzac Paris est dans une logique de production limitée et de démarche zéro gâchis afin d’éviter toute surproduction (aucun stock, aucun invendu).

Elle conçoit deux collections principales par an et une collection capsule par mois de 20 à 50 pièces environ (une collection capsule est une collection composée de quelques pièces en série limitée et mise en ligne quelques semaines hors collection permanente ou saisonnière).

Ventes privées

Balzac Paris met aussi en ligne, une fois par an, la collection «Les Durables» qui propose certaines pièces de l’année précédente jusqu’à moins 30% du prix initial.

Les collections «Les Responsables» ont lieu deux fois par an et permettent d’écouler les stocks et les chutes de tissus de la collection précédente, à prix réduits également.

Lors de ses Ventes Privées, la marque met  en vente des prototypes et des séries très limitées conçues dans des chutes de tissus de grandes maisons.

Grâce à ces trois types de collections, Balzac Paris déclare utiliser tous ses stocks. Ainsi vraiment aucun gâchis!

Matières naturelles & écoresponsables

Balzac Paris introduit chaque année davantage de matières naturelles et écoresponsables. Elle privilégie d’une part les matières naturelles (coton, lin…) et n’utilise plus que 10% de matières synthétiques (viscose, nylon…), dont 3% de polyester. D’autre part, elle cherche à remplacer les différents types de textile par des alternatives écoresponsables : du coton biologique à la place du coton traditionnel, du Tencel® à la place de la viscose…

Le Tencel® (marque déposée de lyocell) est un textile synthétique dérivé de celluloses d’eucalyptus et permet de remplacer efficacement :

  • la soie, chère et problématique concernant le bien-être animal (les larves sont tuées avant de sortir du cocon de soie afin qu’elles n’abîment pas la fibre lors de leur éclosion),
  • et la viscose, une des fibres synthétiques  les plus utilisées et les plus polluantes dans le secteur textile.

Le processus de transformation de la cellulose d’eucalyptus en Tencel® ne recourt qu’à des solvants naturels et se fait en cycle fermé (les solvants sont récupérés à 99%), contrairement à la viscose dont les solvants utilisés sont chimiques et nocifs pour l’environnement et pour la santé.

L’eucalyptus pousse facilement et requiert peu, voire pas du tout de pesticides. Cette plante se convertit en fibre textile en un nombre limité d’étapes, cependant encore très consommatrices d’énergie dans l’état actuel des techniques utilisées. Le Tencel® est issu de plantations gérées de manière durable. Les forêts d’eucalyptus qui servent à la confection du Tencel® sont cependant principalement sud-africaines, mais aussi européennes (dont des forêts situées en Autriche).

Pour remplacer le coton standard (très gourmand en eau et en pesticides notamment), Balzac Paris s’engage dans la mesure du possible à privilégier le coton biologique, qui utilise beaucoup moins d’eau et aucun pesticide.

Les fournisseurs de coton (même biologique) préfèrent cependant vendre de gros stocks de coton pour assurer leurs arrières, ce qui ne correspond pas à la manière de produire de Balzac Paris. La marque n’est donc pas toujours en mesure d’assurer que la totalité de ses productions à base de coton soient en coton biologique.

De plus, la traçabilité de la filière du coton demeure très complexe. Il existe une multitude d’intermédiaires et le mélange de coton de différentes origines dans un même fil est monnaie courante. Il est donc difficile pour Balzac Paris de communiquer de manière certaine sur l’origine du coton utilisé dans ses collections. La marque demeure très transparente concernant cette problématique.

Réduction des matières synthétiques à base de plastique

Comme mentionné plus haut, la marque  utilise 3% de polyester, une matière textile synthétique nocive pour l’environnement.

Le polyester est effectivement issu de plastique, et donc de pétrole. Son processus de fabrication est énergivore et consomme énormément d’eau. Les produits qui servent à le teindre sont particulièrement nocifs également.

Balzac Paris s’engage ainsi à augmenter la part de synthétiques recyclés, dont le polyester et le polyamide, et à les remplacer progressivement par des alternatives écoresponsables, comme l’Econyl (un nylon 100% recyclé et recyclable) et la fibre de Naïa, cousine du Tencel®dans la conception des maillots de bain et des plissés notamment.

Balzac Paris est à l’affût des innovations dans le secteur du textile. La marque adapte souvent ses créations en fonction des qualités écoresponsables des textiles, quitte à privilégier des textiles plus chères que d’autres pour répondre à ses exigences. 

Une des dernières découvertes de la marque s’appelle EcoVero®. EcoVero® est un type de viscose à base de celluloses de bois, plus responsable, moins gourmand en eau et en produits agressifs. Les celluloses de bois proviennent de forêts gérées durablement. Le studio de Balzac Paris étudie aussi le recours à la viscose de rose.

Ligne de jeans écoresponsables

Balzac Paris a sorti une ligne de jeans totalement écoresponsables en co-construction avec sa communauté, dans un vrai souci de transparence et d’adaptation.

Ces jeans sont écoresponsables sur de nombreux points. Avec cette ligne, les équipes de la marque ont vraiment poussé la démarche « T.P.R. » de la marque à fond. 

Pour commencer, les jeans sont en coton biologique. Ils sont produits en Tunisie par un fournisseurs certifié GOTS avec qui Balzac Paris travaille main dans la main. Cette usine fournit également les boutons siglés Balzac Paris et les fermetures éclairs qui entrent dans la confection des jeans.

Les jeans sont délavés au laser dans des cabines spéciales et fermées. Dans le secteur textile, les jeans sont traditionnellement délavés par usure avec  un « lavage » aux pierres ponces et/ou au chrome, extrêmement nocif pour la santé et pour l’environnement. Ces procédés sont aussi très gourmands en eau. Ainsi grâce au délavage au laser, Balzac Paris contribue à protéger davantage la planète et n’utilise pas d’eau! De plus, votre santé et votre peau sont aussi protégés du chrome utilisé dans une majeure partie de l’industrie du denim(dans ce cas, lavez bien vos jeans avant de les porter…).

Et ce n’est pas fini! Le délavage traditionnel aux pierres ponces et au chrome sert en réalité à user vos jeans de manière précose afin de leur donner un rendu spécifique. La fibre des jeans est donc en partie usée et fragilisée avant achat. Ceci n’arrive pas avec le délavage au laser. Les jeans Balzac Paris durent donc plus longtemps et sont vraiment durables.

Balzac Paris a aussi fait le choix de retirer les rivets que l’on trouve souvent sur les jeans, et qui leur donne un look « authentique ». Les rivets servent également à renforcer les coutures au niveau des poches des jeans. Ils sont cependant compliqués à recycler. Les jeans Balzac Paris sont donc parfaitement recyclables.

Recours à la technique du fully fashioned dans la conception des mailles

Pour la conception des pulls, la marque a su se montrer innovante également. Balzac Paris conçoit ses pulls grâce à une technique appelée le fully fashioned. Elle permet de fabriquer un pull d’un seul tenant par une machine grâce à un programme informatique, et non en coupé-cousu (technique traditionnelle de couture avec un patron) qui génère systématiquement des chutes, et donc du gâchis.

Cuir animal vs. cuir végétal

L’engagement de la marque à introduire toujours plus de matières écoresponsables concerne également le cuir (chaussures, accessoires et maroquinerie).

Depuis 2018, Balzac Paris utilise le cuir tanné de manière végétale et à des fournisseurs certifiés Leather Working Group pour une partie de ses créations afin de bannir le recours aux produits chimiques traditionnels comme le chrome, qui est particulièrement nocif pour la santé et pour l’environnement.

Depuis 2019, Balzac Paris a intégré le cuir biodégradable dans une partie de ses collections. C’est un cuir traité de manière à vieillir comme le cuir traditionnel, mais de manière naturelle (aucun produit chimique non biodégradable dans le tannage et la teinture).

L’ensemble des peaux utilisées dans la production des chaussures et des accessoires provient du secteur alimentaire. C’est la Loi : dans la filière du cuir, les bêtes ne peuvent pas être tuées uniquement pour leur peau.

Pour aller plus loin dans sa démarche «Toujours Plus Responsable», Balzac Paris a sorti des sandales entièrement véganes dans sa collection Printemps-Eté 2019. La semelle est en «matériaux naturels et liège recyclé, avec une finition en microfibres», le Pinatex®Le Pinatex® est une matière synthétique conçue à partir des feuilles de plants d’ananas, issues de fermes locales philippines. Le dessus de la sandale est un mélange de «tissus recyclé et recyclable». 

Dans la collection Automne-Hiver 2019-2020, Balzac Paris a proposé deux pulls 100% made in France. Ces pulls ont été  entièrement produits sur le territoire français, limitant ainsi les transports et les émissions de CO2. Ils n’ont également pas été teintés afin de conserver la couleur d’origine de la laine. Ainsi pas d’utilisation de produits chimiques mauvais pour l’environnement.

Les babies Aloïs en version «cognac» sont également développées de manière véganes. De même pour les sandales Rosie.

Conseils d’entretiens

Forte de sa démarche « T.P.R. », Balzac Paris s’attache  à donner des conseils d’entretien en ligne afin de vous aider à faire durer vos pièces le plus longtemps possible :

« La laine (est) particulièrement délicate. La fibre au contact de la chaleur s’écaille et s’ouvre. Un séchage fort derrière et tout s’emmêle ! Bouloches garanties. On opte donc pour les basses températures voire pour un lavage à la main. On évite ensuite de tordre son pull pour l’essorer mais on le roule dans une serviette et on le laisse sécher à plat » (site internet de Balzac Paris).

La marque va aussi proposer des tutos en ligne et des animations d’ateliers pour vous aider à réparer vous-mêmes vos vêtements.

Transports routiers

Balzac Paris s’engage à limiter tant que possible les émissions de CO2 liées aux transports de ses marchandises. La confection des produits finis de la marque, à 95% européenne, est acheminée en camion afin de limiter le fret aérien aux productions non européennes. Balzac Paris travaille à remplacer le transport en camion par le train dans les années à venir.

Labels

La grande majorité des fournissueurs avec qui travaille la marque sont certifiés GOTS, OEKO TEX Standard 100 ou Leather Working Group.  Ces labels permettent de s’assurer que l’ensemble de la chaîne de production, du champ de coton, de lin, de chanvre, etc. au produit fini. Ainsi tous les fournisseurs directs et indirects sont inscrits dans une démarche responsable et de protection de l’environnement.

Présence digitale

Balzac Paris est entièrement digitale. Elle ne possède pas de boutique physique, ce qui limite ses émissions de CO2 et sa consommation en eau par rapport à d’autres marques concurrentes.

Cependant la marque ne communique pas sur l’impact environnemental de sa présence digitale. L’absence de boutique physique peut potentiellement inciter les clientes à retourner davantage leurs achats.

A ce sujet Balzac Paris déclare se pencher sur un projet de livraison à vélos dans Paris pour limiter son impact environnemental. Mais aucune solution concrète n’est en place pour le moment afin de réduire le nombre de retours et l’empreinte écologique liée aux livraisons.

Politique de recyclage & de réduction des déchets

Balzac Paris s’engage pour la fin de vie de ses produits lorsque ceux-ci sont trop usagés pour être portés de nouveau.

A chacun de ses évènements (pop-up stores, ventes privées…), la marque met à disposition des postes de collecte pour déposer vos vêtements en fin de vie. Balzac Paris est ainsi partenaire de l’association Le Relais qui récupère les dons de vêtements usagés pour les réutiliser ou les recycler.

L’association Le Relais existe depuis environ 35 ans et un des seuls opérateurs en France à maîtriser la chaîne du recyclage des vêtements de A à Z. Les vêtements collectés dans les bornes du Relais sont récupérés et vendus en seconde-main dans les 82 boutiques Ding Fring du Relais, ou envoyés dans les relais africains s’ils sont encore en bon état. Ils sont transformés en isolants et en chiffons pour l’industrie s’ils ne sont plus mettables.

Les emballages de Balzac Paris sont recyclés et recyclable. La marque propose aux clientes de retirer les boîtes à chaussures et à bijoux de leurs commandes afin de limiter les déchets, et de livrer les chaussures dans des pochons en lin. L’encre sur les emballages est totalement biodégradables.

Question réduction des déchets, Balzac Paris a aussi demandé à son entrepôt de limiter l’utilisations des polys bags (un poly bag pour 10 blouses par exemple, au lieu d’un poly bag par article). Dans un interview donné à la marque Le Prescripteur, la co-fondatrice de Balzac Paris, Chrysoline de Gastines raconte que :

«Les boîtes vides (de chaussures et de bijoux) sont renvoyées au Portugal et réutilisées. Tous les cartons envoyés chez nos clientes sont recyclés et recyclables et l’encre est minérale. Ces mêmes cartons peuvent être utilisés en cas de retour de marchandises grâce à un système de languette. On va par ailleurs signer un pacte avec la Fret 21 qui permet de diminuer l’impact carbone lors des envois» (Balzac Paris : la grande transition vertepar Charlotte D. (6 juin 2019), Le Prescripteur by Prescription Lab).

Recyclage des déchets en interne

La marque fait appel en interne aux Joyeux Recycleurs pour traiter ses déchets du quotidien de manière responsable et transparente.

Fournisseur d’électricité verte

Balzac Paris a opté pour un fournisseur d’électricité verte, Ekwateur, afin d’alimenter ses bureaux et de réduire son empreinte environnementale.

Dimension 3 :

Le bien-être animal

Note : 9/10

Faits marquants :

  • Interdiction des peaux exotiques
  • Introduction de matières véganes pour remplacer le cuir d’origine animal
  • Utilisation de matières animales recyclées
  • Partenariat avec des producteurs de laine de la région d’Arles pour la confection des mailles Hilda et Olivia (collection Automne-Hiver 2019-2020, plus disponibles en ligne)

Point à nuancer :

  • Peu d’informations sur l’origine de la laine, de l’alpaga, de la soie et du cuir, et donc sur le bien-être des animaux concernés
En savoir plus...
Boycot des peaux exotiques

Balzac Paris s’engage à ne pas utiliser de peaux exotiques.

En effet les peaux dites “exotiques“ proviennent principalement des crocodiles et des serpents. Pour s’assurer que les animaux n’abîment pas leur peau, les industriels du secteur les enferment dans des cages très petites, de manière à ce qu’ils ne puissent pas bouger. Les crocodiles et les serpents sont donc condamnés à l’immobilisme et à la prison toute leur courte vie avant dêtre transformés en sacs à main ou en escarpins.

Introduction du cuir végétal

Pour remplacer le cuir d’origine animale, Balzac Paris cherche à innover en introduisant des alternatives véganes au cuir.

Le Pinatex® par exemple est une matière synthétique conçue à partir des feuilles de plants d’ananas (origine Philippines). Le rendu final est proche de celui du cuir mais pas suffisamment qualitatif pour l’utiliser dans la confection de la maroquinerie. Balzac Paris y a eu recours pour la première fois dans sa collection Printemps-Eté 2019 dans la fabrication de sandales 100% véganes.

Le cuir reste majoritairement utilisé par la marque pour les accessoires et les chaussures. La Loi française et européenne impose que dans la filière du cuir, toutes les peaux soient issues du secteur alimentaire. Aucune bête n’est donc tuée uniquement pour sa peau.

Autres matières d’origine animale

Balzac Paris utilise aussi de la laine, de l’alpaga, du mohair et de la soie dans la confection de ses collections. La traçabilité des matières premières est très complexe dans ces filières textiles. Comme pour le cuir, il est donc difficile de savoir dans quelles conditions sont traités les animaux dont sont issus la laine, le mohair, l’alpaga et la soie.

Pour pallier cette problématique, Balzac Paris utilise des matières textiles recyclées afin de limiter la production de nouvelles fibres issues des filières de la laine, de l’alpaga et de la soie.

Pour la laine, Balzac Paris, contrairement à la majorité des marques concurrentes, a fait le test de la traçabilité et du 100% “made in France“ à son échelle dans la collection Automne-Hiver 2019-2020. La marque familiale a effectivement développé deux modèles de pulls 100% made in France : le pull Olivia et le pull Hilda (ils ne sont plus disponibles en ligne). La laine de ces mailles provient de moutons élevés près d’Arles par plusieurs producteurs locaux. Balzac Paris connaît ces éleveurs et la manière dont ils traitent leurs bêtes. Ils ne recourent notamment pas à la cruelle pratique du mulesing sur leurs moutons (opération chirurgicale douloureuse, souvent pratiquée sans anesthésie, qui consiste à retirer la peau péri-annales des moutons dans le seul but d’éviter la transmission de maladies).

Dimension 4 :

Production & Insertion locales

Note : 9/10

Faits marquants :

  • 95% de production européenne, dont 87% au Portugal
  • Confection des bijoux en Île-de-France
  • Partenariat avec des producteurs et des artisans français pour la confection des mailles Hilda et Olivia (collection Automne-Hiver 2019-2020, plus disponibles en ligne)

Point à nuancer :

  • Peu d’informations sur le sourcing des métaux dans la confection des bijoux
En savoir plus...
Production européenne

Balzac Paris est dans une logique de production locale. La marque produit en effet 95% de ses collections en Europe, et majoritairement au Portugal (à 87%).

A ses débuts, la marque a voulu faire le pari du 100% made in France. Mais elle s’est vite rendue compte que c’était risqué. Les petites marques ont du mal à se démarquer par rapport aux enseignes avec pignon sur rue et les Maisons de luxe avec lesquelles les principaux fournisseurs français travaillent. Pour une enseigne comme Balzac Paris, cela pouvait alors être synonymes de délais supplémentaires et de prix plus élevés.

La marque a donc décidé d’élargir son champ d’action. Son premier partenaire historique se trouve ainsi au Portugal. Pour Balzac Paris, c’est l’occasion de mettre en avant le savoir-faire et l’artisanat européens, et pas seulement français. Ce fournisseur est par ailleurs en cours de certification GOTS.

Les bijoux Balzac Paris sont confectionnés en Île-de-France, où il existe un véritable savoir-faire dans ce secteur :

Travailler localement, cela signifie, préserver des savoir-faire français. En Île de France par exemple, il y a un riche artisanat autour du bijou. Il n’y avait donc aucune raison que l’on aille voir ailleurs. Nous choisissons évidemment soigneusement nos ateliers, ainsi nous travaillons avec un estampeur qui a une certification écologique. Évidemment, nous ne pouvons pas connaître précisément l’origine de l’anneau ajouté à l’estampe… Mais à Paris, le milieu est petit, sérieux“, Maria, Styliste accessoires et cuir (site internet de Balzac Paris).

L’origine des matériaux utilisés pour les bijoux n’est pas toujours connue de la marque mais cette dernière s’engage à travailler sur cette problématique.

Maille 100% “made in France“

La marque a développé deux modèles de maille 100% “made in France“ : le pull Olivia et le pull Hilda (collection Automne-Hiver 2019-2020, ils ne sont plus disponibles en ligne). La laine de ces mailles provient de moutons élevés près d’Arles par plusieurs producteurs locaux. La laine est ensuite acheminée près de Bressac pour être filée. La prochaine étape de fabrication se situe dans les Pays de la Loire où les pulls sont tricotés. Enfin, les produits finis sont stockés près de Troyes dans un des entrepôts de Balzac Paris avant d’être commandés sur le site internet et livrés. Tous les trajets se font en camion. Au total, les pulls Olivia et Hilda ont parcouru seulement 1 436 kilomètres et uniquement en France sur tout leur cycle de production.

Ces pulls ont été développés dans le cadre du projet Tricolor piloté par Made in Town pour le salon Première Vision (salon spécialisé dans les textiles). Il encourage le renouveau des filières de laine françaises.

Pull 100% durable

De même, le pull Lisio a été développé grâce à un partenariat avec des agents spécialisés dans le développement durable et au sein d’une usine familiale italienne au savoir-faire artisanal et autonome en énergie :

«Le pull Lisio va voir le jour grâce à une collaboration avec des agents spécialisés dans le marché durable qui nous ont mis en contact avec une usine en Italie, familiale, autonome en énergie avec des panneaux solaires sur le toit, qui a encore des machines des années 50 restaurées qu’elle entretient soigneusement» (site internet de Balzac Paris).

Les fils utilisés pour la confection de ce pull sont faits de matières recyclées uniquement : mohair, alpaga et polyamide.

Dimension 5 :

Ethique dans les affaires

Note 10/10

Faits marquants :

  • Relations de confiance et de longue date avec la majorité des ateliers de confection
  • La plupart des ateliers de confection partenaires de Balzac Paris sont labellisés ou en cours de certification  GOTS, OEKO TEX®Standard 100 ou Leather Working Group 
  • Partenariat avec l’association Le Relais
  • Programme de soutien, le Vendredi Solidaire : 10% des commandes reversées au Relais

Point à nuancer :

  • RAS 😉
En savoir plus...
Relations de respect & de longue date avec les fournisseurs

Balzac Paris entretient des relations de proximité et de respect avec l’ensemble de ces fournisseurs comme la marque le déclare sur son site :

Nos fabricants historiques, ceux qui nous ont suivi dès nos débuts, sont toujours à nos côtés. Nous avons établi avec eux une relation de confiance qui dure dans le temps. Ce lien, nous l’entretenons en allant les voir régulièrement“ (site internet de Balzac Paris).

La plupart de ses ateliers de confection sont des partenaires de longue date (depuis la création de la marque, en 2014) et plus de 95% d’entre eux se trouvent en Europe. Les équipes de Balzac Paris peuvent facilement leur rendre visite et travailler main dans la main avec eux. La marque s’engage également sur la transparence de ses fournisseurs concernant l’origine des matières premières.

Labels

Les labels GOTS, OEKO TEX® Standard 100 et Leather Working Group permettent à la marque de s’assurer de l’engagement  de ses partenaires directs et indirects envers une mode responsable.

En effet, le label GOTS certifie que l’ensemble de la chaîne de production soit responsable, aussi bien les fournissuers directs qu’indirects de Balzac Paris.

Le partenaire historique numéro un de Balzac Paris est même entré dans le processus de certification GOTS afin de répondre aux engagements de la marque et renforcer leur lien.

Partenariat avec l’association Le Relais

Balzac Paris est partenaire de l’association Le Relais pour le recyclage des vêtements usagés. La marque a mis en place un programme, le Vendredi Solidaire, afin de renforcer ce partenariat : tous les vendredis, 10% des bénéfices liées aux commandes faites le jour J sont reversées au Relais.

Les membres de l’équipe Balzac Paris ont mis les mains à la pâte et ont passé plusieurs journées en immersion au sein des équipes du Relais pour découvrir ce que deviennent les vêtements collectés et aider les employés de l’association.

Dimension 6 :

Qualité des produits

Note 10/10

Faits marquants :

  • Choix de matières et de textiles de qualité
  • Style et coupes intemporels fait pour durer plusieurs saisons
  • Ligne de jeans écoresponsables délavés au laser

Point à nuancer :

  • RAS =)
En savoir plus...
Démarche “T.P.R.“

La qualité et la durabilité des produits est au cœur de l’ADN de Balzac Paris. Lors du choix des tissus et des matières premières, la marque déclare sur son site que c’est son premier critère de sélection :

«D’abord, on s’assure de la qualité de celles-ci (les matières), en vérifiant par exemple qu’elles ne soit pas trop fines» (FAQ).

La « slow fashion » est le mot d’ordre chez Balzac Paris. La marque promeut la durabilité et la qualité. Ces pièces sont imaginées pour durer et être portées plusieurs années de suite sans se démoder.

Ligne de jeans écoresponsables

Les jeans développés par Balzac Paris sont fait pour durer. Le délavage au laser, contrairement au délavage traditionnel au chrome et aux pierres ponces, n’use pas les fibres textiles des jeans de manière précoce.  Les jeans de Balzac Paris sont donc développés pour durer plus longtemps et sont de qualité supérieure.

Lessive naturelle & locale

La marque a développé une lessive 100% naturelle et locale. Cette lessive est fabriquée en France, elle contient moins de 30% de savon et est conçue à base d’huile végétale issue de l’agriculture biologique. Les ingrédients de la lessive Balzac Paris sont l’huile de tournesol bio, la soude, l’eau et le bicarbonate de soude. Les graines de tournesol sont produites à moins de 150 km du site de fabrication.

Guppy bag

La marque propose également un guppy bag à la vente sur son site internet (ce sac retient les micro-plastiques lors des lavages en machine).

Avis de Hippopollet

Hyppopollet aime beaucoup Balzac Paris et a déjà passé quelques commandes ces dernières années (dans les catégories robes, vestes, pulls et hauts). La qualité est vraiment au rendez-vous. Les tissus sont agréables à porter et suffisamment épais pour bien se tenir et durer. Les mailles aussi sont épaisses, serrées et robustes. Les coupes sont vraiment canons ! Chez Paullet, on est  convaincu de la qualité et de la durabilité des produits développés par Balzac Paris.

Le style de Balzac Paris

Note ♥♥♥♥

Faits marquants :

  • Style chic, intemporel et décontracté
  • Matières belles, naturelles et écoresponsables
  • Des pièces rocks et féminines

Points à nuancer :

  • Blouses, chemises, mailles et robes un peu trop classiques parfois
  • Robes très/trop courtes pour les femmes grandes (1m75 et plus)
En savoir plus...

Le style de Balzac Paris est intemporel, décontracté et chic. Les matières sont belles, de vraiment bonne qualité, de préférence naturelles et écoresponsables.

Les imprimés et le choix des couleurs sont originaux, identifiables à la marque et en harmonie avec les tendances et les saisons (des couleurs pastels dans la capsule Printemps 2020 par exemple).

Les coupes sont justes et les vêtements tombent bien. Certains designs et certaines pièces pourront sembler un peu classiques à certaines d’entre vous : grands cols Claudine, robes sages boutonnées sur le devant… Mais même les plus rocks d’entre vous trouveront des pièces intemporelles et élégantes pour parfaire leur allure!

Hippopollet a plusieurs pièces préférées chez Balzac Paris :

Les prix pratiqués

Note : €€

Faits marquants :

  • Excellent rapport qualité-prix
  • Vêtements faits pour durer sur plusieurs saisons
  • Collections à prix réduits et ventes privées régulièrement

Point à nuancer :

  • Balzac Paris reste une marque chère
En savoir plus...
Prix justes & excellent rapport qualité-prix

Les prix pratiqués par Balzac Paris sont justes au vu de la qualité des pièces et du choix des matières. Acheter un vêtement Balzac Paris, c’est investir dans une pièce qui est faite pour durer plusieurs saisons, amortir son prix sur la durée et adopter une démarche écoresponsable.

Prix fixes par catégorie de vêtements et d’accessoires

A chaque collection, la marque fait attention à rester dans les mêmes échelles de prix pour chaque catégorie de vêtements ou d’accessoires. Ainsi, vous pouvez vous offrir :

  • Une chemise ou une blouse entre 95€ et 110€ selon la coupe et le tissu
  • Un pull entre 95€ et 160€ selon l’épaisseur de la fibre
  • Une robe entre 145€ et 160€ selon la longueur
  • Un tee-shirt à manches courtes à 45€
  • Un jean pour 95€
  • Des boots plates type Chelsea pour 165€
  • Un sac à main entre 200 et 300€
Collections à prix réduits & ventes privées

Balzac Paris offre plusieurs possibilités d’obtenir ses vêtements et ses accessoires à prix réduits grâces à ses ventes privées et aux collections « Les Durables » et « Les Responsables », confectionnées à partir des chutes et des stocks de tissus (jusqu’à moins 30%). Ces différentes promotions et les ventes privées ont lieu régulièrement pendant l’année.

Merci d’avance pour vos retours et vos commentaires sur cet article (ci-dessous) !

Pauline Collet, le 14 janvier 2020 (publié le 28 février 2020).

Sources

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *