Rencontre – Zoé Müller Paris

Marque éco-responsable, indépendante et parisienne

Zoé Muller Paris est une nouvelle marque de vêtements indépendante dont les produits sont entièrement confectionnés à Paris, dans du coton biologique certifié GOTS (Global Organic Textile Standard) et dont le style se veut très épuré, minimaliste et élégant et dont le confort est central dans le concept de la marque.

Paullet a eu la chance de rencontrer la créatrice de la marque, Zoé. Ensemble nous avons parlé de sa première collection de vêtements et de sa démarche entrepreneuriale pour lancer sa marque éponyme.

La rencontre avec Zoé Müller de Zoé Müller Paris

Zoé travaille en Marketing à l’AFP (Agence France Presse) et adore son travail. Mais elle a envie de créer quelque chose depuis longtemps, et à 29 ans, elle décide de se lancer dans la création d’une petite collection de vêtements, en parallèle de son poste à l’AFP, juste pour essayer…

En savoir plus...

Zoé est une jeune femme de 29 ans. Elle est pétillante et dynamique et travaille en Marketing à l’AFP (Agence France Presse). Comme toute bonne élève française qui ne savait pas tellement quoi faire de sa future carrière, elle est passée par le parcours baccalauréat scientifique, classe préparatoire et Grande École de Commerce. Mais son rêve de petite fille est de devenir styliste…

En école de commerce, Zoé n’est pas vraiment satisfaite du cursus et du contenu des cours. Elle porte en revanche beaucoup d’intérêt aux médias. De fil en aiguilles, elle se spécialise dans le domaine du marketing appliqué au média. Aujourd’hui Zoé a beaucoup de chance : elle adore son travail à l’AFP et ne compte pas le quitter, ce qui ne l’a pas empêchée de travailler sur son projet de création d’entreprise en parallèle !

A l’approche de ses 30 ans, Zoé commence à se poser des questions sur ses choix de vie. Elle a toujours eu envie de créer quelque chose de nouveau, ne serait-ce que pour elle. De plus, Zoé a terminé de rembourser son prêt étudiant, elle n’a donc pas de contraintes particulières.

Elle trouve alors la motivation de se lancer et de créer une collection capsule de vêtements, comme elle en a toujours rêvé, juste pour essayer…

La naissance de Zoé Müller Paris

Les premières étapes : accompagnement, statuts juridiques et financement

Zoé a commencé à travailler sur son projet il y a envirion un an et demi.

Elle contacte alors la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) de Paris et parvient à se faire accompagner dans sa création d’entreprise dans le cadre du progromme Entrepreneur # Leader financé par le Fond Solidaire Européen et la région Île-de-France.

Après quelques déboires et fausses pistes, elle parvient à obtenir un prêt personnel auprès de Boursorama Banque et peut se lancer concrètement dans la création de sa marque.

En savoir plus...

Zoé a raconté à Paullet tout son processus de création et d’entreprenariat, depuis les débuts de sa démarche, il y a un an et demi.

Zoé a commencé par contacter la CCI (Chambre de Commerce & d’Industrie) de Paris car celle-ci dispose d’une spécialité Mode & Textile. Zoé a ainsi pu intégrer la programme Entrepreneur # Leader en faveur de l’entreprenariat, financé par la Région Île-de-France et le Fond Solidaire Européen. Elle s’est également faite conseiller par des amis, eux-mêmes jeunes créateurs de marques de mode. Zoé s’est laissée le temps de créer son entreprise en parallèle de son poste actuel à l’AFP, de travailler sur les statuts juridiques et de trouver des moyens de financement.

Elle franchit une première étape lorsqu’elle parvient à souscrire un prêt pour motif personnel de 10 000€ pour financer sa marque grâce à une offre de Boursorama. Pour ce montant, Zoé est effectivement autorisé à octroyer un prêt à titre personnel pour financer son projet, et ce sans plan de financement.

La partie “créa“

Le concept de Zoé, ce sont les « pyjamas de jour« ! Elle souhaite créer des vêtements vraiment confortables dans de beaux tissus et avec une coupe parfaite.

Grâce à un contact personnel, Zoé se rend à la Fabrique de la Goutte d’Or, dans le 18ème arrondissement de Paris. Elle ne travaillera finalement pas avec eux pour la production de la série, mais elle y rencontre sa future styliste-modéliste.

Les deux femmes s’entendent tout de suite sur la vision qu’elles veulent donner à Zoé Müller Paris : un style minimaliste, élégant et épuré.

En savoir plus...

Depuis longtemps, Zoé a une idée bien précise des coupes qu’elles souhaite pour sa ligne de vêtements. Elle souhaite créer “des pyjamas de jours“, des vêtements vraiment confortables mais avec une coupe saillante et dans de beaux tissus.

Zoé a pris des cours de dessin lorsqu’elle était étudiante. Elle s’occupe des croquis et met enfin à plat ses idées.

Elle a désormais besoin d’une styliste-modéliste pour créer les prototypes de ses premiers modèles et pour dessiner les patrons de couture. Elle la trouve de contact en contact grâce à son réseau personnel.

Zoé prend effectivement des cours de couture du soir à la Mairie de Paris. Elle parle de son projet à sa professeure. Celle-ci lui conseille de rentrer en contact avec la Fabrique de la Goutte d’Or, dans le 18ème arrondissement de Paris, ce que s’empresse de faire Zoé.

Les prix de production y sont cependant beaucoup trop chers pour Zoé et ne correspondent pas aux tarifs qu’elle souhaite pratiquer. Mais au sein de la Fabrique de la Goutte d’Or, Zoé rencontre la personne qui est devenue ensuite sa styliste-modéliste. Les deux femmes s’entendent tout de suite. La styliste-modéliste avec qui travaille Zoé est danoise, ce qui est un point positif pour Zoé : les deux femmes ont la même vision de la mode. Elles prônent un style minimaliste, élégant et épuré, ce qui est une des marques de fabrique de Zoé Müller Paris.

La recherche de fournisseurs

Après une visite décevante et un peu décourageante au Salon Première Vision (salon de référence internationale sur l’approvisionnement en tissus), Zoé reprend ses recherches de fournisseurs.

Elle finit par trouver un producteur de tissus en coton certifié GOTS (Global Textile Standard) qui correspond à ces critères. Il se trouve à Berlin. Cela tombe bien, Zoé est franco-allemande.

Elle se rend donc en Allemagne pour rencontrer ce partenaire et finit par repartir avec les tissus qu’elle a sélectionnés pour sa collection de vêtements.

Avec sa styliste-modéliste, Zoé conçoit les prototypes avec ces tissus. Ils sonts prêts 4 mois plus tard.

En savoir plus...

Pour tenter de trouver des fournisseurs avec qui travailler pour l’approvisionnement en tissus et la production de ses pièces, Zoé prend un pass visiteur pour la Salon Première Vision, le salon international spécialisé dans les textiles pour les secteurs de la mode et de la décoration.

Zoé n’y trouve cependant pas sa place, et encore moins de futurs partenaires. Elle avait bien repéré un fournisseur portugais de tissus biologiques mais celui-ci demande des commandes de minimum 500 mètres de tissus et cherche donc à travailler avec des PME et de plus grandes entreprises. C’est d’ailleurs le cas de l’ensemble des exposants sur le salon. Zoé repart bredouille mais décide de ne pas se laisser décourager…

Elle entreprend des recherches sur internet pour trouver des fournisseurs et finit par tomber sur le site d’un producteur de tissus en coton biologique certifié GOTS (Global Organic Textile Standard) en Allemagne, à Berlin. Cela tombe bien, Zoé est franco-allemande et est donc bilingue ! Elle se rend à Berlin en octobre 2019 pour rencontrer ce fournisseur et repart avec 2 mètres de chaque tissu qu’elle envisage pour ses futurs prototypes.

Avec sa styliste-modéliste, Zoé commence alors à travailler sur les prototypes à partir de ces échantillons de tissus, sans passer par la conception de toiles car Zoé souhaite obtenir un rendu précis avec le tissu. Les deux femmes travaillent sur les prototypes pendant environ 3 à 4 mois avant d’aboutir aux résultats voulus avec les tissus que Zoé est allée chercher à Berlin. C’est donc décidé : il ne reste plus qu’à passer à la production !

La production de la première collection Zoé Müller Paris

Zoé fait produire une centaine de pièces de sa collection par un atelier du 20ème arrondissement de Paris, Wanda. La collection est prête et livrée en septembre 2019 et comprend 4 modèles (chemise, haut, pantalon et robe).

En savoir plus...

Zoé a fait produire sa collection dans un atelier de production parisien qu’elle adore, Wanda. Cet atelier est localisé dans le 20èmearrondissement de Paris et environ une dizaine de personnes y travaillent. Comme pour la recherche de sa styliste-modéliste, Zoé a trouvé Wanda grâce à un de ses contacts.

Zoé demande 100 pièces à Wanda qui lance la production et livre les pièces à Zoé un mois après, en septembre 2019.  La collection de Zoé Müller Paris comprend quatre modèles, chacun décliné dans des couleurs, des tissus et des tailles différentes.

La collection de vêtements Zoé Müller Paris

Le concept de Zoe Müller Paris est de créer et de distribuer des “pyjamas de jour“. Les formes sont simples et très épurées. Les coupes sont saillantes et intemporelles. La collection propose 4 modèles : une chemise, une robe, un haut à manches longues et un pantalon, déclinés dans des couleurs et des tissus différents.

Le coton éponge rentre dans la confection de la majorité des vêtements Zoé Müller Paris pour son très grand confort et son rendu.

En savoir plus...

Comme le dit Zoé, ses vêtements sont pensés et conçus pour être des “pyjamas de jour“. Les formes sont simples et très épurées. Les coupes sont saillantes et intemporelles. Toutes les pièces sont unies et la grande majorité des looks sont monochromes. C’est également une volonté de Zoé. Elle adore en effet les tenus monochromes car elle confère selon elle un sentiment d’assurance, d’élégance et de féminité, et correspondent à son concept de “pyjamas de jour“. Chacune est évidemment libre d’associer les vêtements de la collection comme elle le souhaite !

Zoé Müller Paris propose une chemise, un pantalon, une robe et un haut à manches longues. Ils sont chacun déclinés en quelques couleurs. Avec son modèle de robe, Zoé a souhaité créer un “peignoir de jour“. Elle est allée jusqu’au bout de son idée en la déclinant en blanc, mais aussi en noire pour une version plus conformiste et plus facile à porter.

Le recours au coton éponge pour la grande majorité des vêtements est également un choix personnel et affirmé par Zoé. Il s’agit d’une matière originale dans le domaine du prêt-à-porter mais surtout très confortable et totalement en phase avec son concept de “pyjama de jour“. De plus, c’est un type de textile en coton assez épais et lourd, qui se tient donc très bien.

Les pièces préférées de Paullet chez Zoé Müller Paris sont :

Les canaux de distribution

Zoé distribue ses produits sur son site internet et dans une boutique du 11ème arrondissement à ParisEMME26 (42 Rue Godefroy Cavaignac) qui met en évidence des créateurs de mode éthique et durable.

En savoir plus...

Pour le moment, Zoé distribue principalement ses produits sur son site internet, qu’elle a conçu entièrement seule, et dans une boutique du 11ème arrondissement de Paris, EMME26 (42 Rue Godefroy Cavaignac).

Zoé a vendu quelques pièces à ses amies et en boutique.

Elle a désormais pour objectif de contacter plusieurs autres boutiques et d’investir davantage de temps pour rendre sa marque plus visible.

Dans tous les cas, pour Zoé, les retours et les ventes de sa marque sont positifs par rapport à son investissement actuel.

Les prix

Chez Zoé Müller Paris, les prix sont élevés mais pas plus que ceux pratiqués par les marques parisiennes tendances. Ils sont tout à fait à la hauteur de la qualité des vêtements.

En savoir plus...

Pour vous offrir une pièce Zoé Müller, il vous faudra débourser :

  • 130€ pour une chemise éponge
  • 130€ pour un pantalon en coton
  • 140€ pour un pantalon en éponge
  • 150€ pour une robe portefeuille en éponge
  • 85€ pour un haut à manches longues en coton

Les prix sont élevés mais à la hauteur de la qualité des vêtements et tout à fait dans la moyenne des marques parisiennes tendances en ce moment.

Les pièces Zoé Müller sont par ailleurs pensées et conçues pour durer, et leur style est totalement intemporel. Ce sont des vêtements que vous pourrez porter toute votre vie et à quasiment à toutes les saisons.

Paullet et Zoé Müller Paris travaillent ensemble sur un projet afin de vous faire découvrir les coulisses de la marque et l’ensemble des personnes qui travaillent dessus sous un nouveau format ! A suivre lors d’une prochaine publication !…

Pour plus d’informations, visitez le site internet de Zoé Müller Paris.

Merci d’avance pour vos retours et vos commentaires sur cet article (ci-dessous) !

Pauline Collet, le 1er mai 2020. Interview réalisé le 11 mars 2020.

Crédits photos & Remerciements : Zoé Müller.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Paullet - Les looks de Paullet - Les indispensables du printemps pour femme - - […] Rencontre – Zoé Müller Paris […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *