Rencontre – Wakae 

Marque française de vêtements de running éco-responsables made in Europe

Wakae (« rester » en swahili) est une toute nouvelle marque de vêtements de running éco-responsables pour homme et pour femme. La version finale des prototypes est en cours de production au Portugal et la première collection de la marque devrait voir le jour à partir du mois d’octobre 2020 en pré-commandes.

Paullet a eu l’opportunité exceptionnelle de rencontrer Marie, la créatrice de la marque, à ce moment charnière du développement de sa marque ! 

Marie portant la version la plus récente des prototypes Wakae (version non finale).

D’un grand groupe de l’agro-alimentaire à l’entrepreneuriat responsable

Marie, la créatrice de Wakae, a travaillé pendant 10 ans en marketing agro-alimentaire au sein d’un grand groupe. Suite à un questionnement sur la valeur ajoutée de son travail et un tour du monde de 6 mois, Marie décide de s’engager personnellement et professionnellement pour la protection de l’environnement, et des océans en particulier.

Elle quitte son poste quelques années plus tard et fonde Wakae (« rester » en swahili), une marque de vêtements de course à pieds pour homme et pour femme, éco-responsables (polyester recyclé à partir de déchets repêchés dans la mer et issu du tri sélectif) et made in Europe.

En savoir plus...

La créatrice de Wakae, Marie, fait partie de cette vague de cadres et de diplômés d’école de commerce qui ont lâché des postes confortables pour donner davantage de sens à leur quotidien. En effet, Marie est passée par le parcours classes préparatoires et école de commerce, où elle s’est spécialisée dans le marketing agro-alimentaire.

En 2013, elle a la chance de prendre un congé sabbatique de six mois pendant lequel elle fait le tour du monde et s’initie à la plongée. Son voyage et ses excursions sous-marines vont la sensibiliser à la pollution au plastique des océans et renforcer sa volonté de protéger l’environnement. 

Ainsi, lorsque Marie rentre de son tour du monde et retourne au travail, elle cherche à se tourner vers le développement durable et la RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise). En parallèle, dans sa vie personnelle, Marie a aussi passé la vitesse supérieure dès son retour en France pour améliorer son quotidien. Elle fait désormais ses courses en vrac, privilégie les achats de seconde-main et se déplace à vélo.

Ce que je n’ai pas mentionné jusqu’ici, c’est que Marie est également passionnée de course à pieds. Elle a couru six marathons jusqu’à aujourd’hui et s’entraîne très régulièrement! Cependant, dans sa volonté de participer au quotidien à la protection de l’environnement, elle se rend compte qu’il n’existe pas vraiment de marques éco-responsables spécialisées dans les vêtements de running. Pour Marie, bien qu’elle n’ait jamais envisagé de créer son entreprise auparavant, il existe donc un créneau…

Marie réfléchit à ce nouveau projet et décide de quitter son poste après 10 ans de loyaux services. Dès 2018, elle peut s’investir à plein temps dans Wakae !

Les débuts de Wakae 

Afin de créer la première collection de Wakae, Marie se forme au domaine du textile et rencontre son principal fournisseur au Salon Première Vision.

Les vêtements Wakae sont produits dans un atelier de confection portugais spécialisé dans la fabrication de vêtements techniques. Marie leur fournit du polyester recyclé, via ses autres fournisseurs en amont, à partir de déchets repêchés dans la mer et issus du tri sélectif. Ce tissu en polyester recyclé, certifié SEAQUAL, est préalablement filé, tissé et teint en Espagne. Les teintures sont certifiées OEKO-TEX.

Pour le patronnage des vêtements, Marie a travaillé avec une styliste-modéliste en freelance. Les versions finales des prototypes sont en cours de production au Portugal (livraison début juillet).

En savoir plus...

Marie se lance dans son projet de création d’entreprise spécialisée dans la conception et la distribution de vêtements de courses à pieds fabriqués de manière éco-responsable.

Au début de son projet, Marie ne sait pas encore comment le rendre le plus responsable et le plus durable possible. Elle opte rapidement pour le polyester recyclé qui permet d’absorber l’humidité de manière optimale et offre une dimension durable, grâce au recyclage de bouteilles en plastique et au rejet de CO2 moindre par rapport au polyester vierge.

Nouvelle venue dans ce domaine, Marie décide de suivre une formation sur les textiles et se rend au Salon Première Vision afin de rencontrer de potentiels fournisseurs. Elle y fait une rencontre « coup de coeur ». Il s’agit d’un atelier de confection portugais spécialisé dans la production de vêtements techniques.

Après plusieurs mois de recherche, elle déniche plusieurs fournisseurs ayant une expertise dans le travail du polyester recyclé à partir des déchets trouvés en mer. Pour Marie, la boucle est bouclée ! Elle a en effet trouvé des fournisseurs qui vont lui permettre de créer une ligne de vêtements de sport de manière éco-responsable!

Pour ce qui est des matières, Marie a donc opté pour un tissu en polyester recyclé : matière tricotée pour les hauts, et tissée pour les leggings (maille serrée). Ce tissu est certifié SEAQUAL.

La première étape de confection du tissu est celle du filage et a lieu en Espagne : l’atelier espagnol partenaire de Wakae fabrique du fil de polyester recyclé à partir de déchets plastiques trouvés dans la mer. Le fil sert ensuite au tissage et au tricotage du tissu.

L’étape suivante est celle de la teinture, qui est certifiée OEKO-TEX : c’est ce qui se fait de plus responsable en matière de teinture pour les vêtements techniques aujourd’hui.

Enfin, les rouleaux de tissu fini sont acheminés au Portugal pour la dernière étape de production : la confection (découpe, couture et emballage). Marie travaille actuellement avec eux sur des solutions responsables d’emballage pour ses produits.

En parallèle, Marie a choisi une styliste-modéliste indépendante pour formaliser les patrons des futurs vêtements Wakae. Marie lui a fourni des dessins des modèles qu’elle avait en tête . La deuxième version des patrons serviront au prototypage qui est en cours de production au Portugal (livraison début juillet).

La première collection de Wakae

Wakae va proposer dans sa première collection des vêtements de course à pieds éco-conçus pour homme et pour femme : 3 t-shirts, 2 leggings et 2 shorts aux couleurs de la marque (noirs et bleus).

Wakae les vendra d’abord lors d’une campagne de crowdfunding (financement participatif) prévue pour octobre. Ensuite, Marie souhaite les distribuer dans des magasins spécialisés en sport et en mode responsable, et sur son futur e-shop.

En savoir plus...

Pour sa première collection, Wakae propose des basiques pour la course à pieds :

  • 2 t-shirts pour femme et 1 pour homme
  • 2 leggings (un pour femme et un pour homme)
  • 2 shorts (idem)

Les vêtements sont sobres et aux couleurs de la marque : noirs et bleus. Ils sont pensés et conçus pour être propices à la course. Ainsi, les leggings disposent d’une poche arrière (dans le bas du dos) pour ranger ses petites affaires sans être dérangé(e) pendant son jogging (smartphone, clés..) et sont bien galbants au niveau de la taille ! Marie a aussi pour projet d’étendre sa gamme de produits dès que ce sera possible : brassières, hauts à manches longues, débardeurs et vestes en particulier, afin de courir par tout temps.

Marie a conscience que le polyester est une source de pollution aux microplastiques dans les océans. Cependant, à l’heure actuelle, le polyester recyclé et certifié SEAQUAL demeure une des options les plus éco-responsables dans le domaine de la confection de vêtements de sport. En effet, l’utilisation de polyester recyclé implique qu’aucune nouvelle matière textile (ou très peu) ne rentre dans la confection des vêtements chez Wakae. Par ailleurs, le polyester recyclé donne une seconde vie aux déchets plastiques qui auraient pu terminer définitivement dans les océans.

Marie déclare rester évidemment en veille en ce qui concerne les innovations dans le domaine du textile technique éco-responsable (options végétales en particulier) et s’intéresse également aux solutions de filtrage des micro-particules de plastique en machines à laver.

Question distribution, Marie va proposer les produits Wakae dans des magasins spécialisés (sport, outdoor, course à pieds), dans des magasins dédiés à la mode durable (sport et hors sport) et sur son futur e-shop (suite à la campagne de crowdfunding). Elle cherche ainsi à toucher une clientèle sensible à se démarche éco-responsable engagée, à la dimension humaine de Wakae, au local et à la crédibilité technique de la marque. 

Le Trophée Perle de Lait

Cette année (avril 2020), Wakaé a gagné le prix du public du Trophée Perle de Lait !

Le groupe General Mills-Yoplait organise chaque année depuis 3 ans le Trophée Perle de Lait. Il s’agit d’un appel à projets en partenariat avec La Ruche, dédié à l’entrepreneuriat féminin. Il récompense des porteuses de projet qui cherche à améliorer le quotidien.

Le Trophée Perle de Lait récompense 2 entrepreneuses : l’une obtient les votes du public, et l’autre celui du jury General Mills-Yoplait.

En savoir plus...

Wakae a gagné le Trophée Perle de Lait pendant le confinement, au mois d’avril.

Le Trophée Perle de Lait est organisé par le groupe General Mills-Yoplait et est dédié à l’entrepreneuriat féminin. Le Trophée Perle de Lait est un appel à projets qui permet de récompenser 2 porteuses de projet : l’une est désignée par les votes du public et l’autre par le groupe General Mills-Yoplait.

Marie a ainsi remporté le Trophée Perle de Lait grâce aux votes du public. Elle a gagné une bourse et un accompagnement par les experts de La Ruche, qu’elle a la chance de déjà connaître.

Paullet et Wakaé vous donne rendez-vous à la rentrée (octobre 2020) pour le lancement de la première collection Wakaé!

Merci d’avance pour vos retours et vos commentaires sur cet article (ci-dessous) !

Pauline Collet, le 3 juillet 2020. Interview réalisé le 9 juin 2020.

Crédits photos & Remerciements : Wakae.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *