Paullet a testé …

TILLI, service de couturier à domicile

Souvenez- vous : il y a quelques mois Paullet s’est rendu dans les locaux de la start-up TILLI et a eu la chance d’échanger avec sa Responsable Communication & Réseaux Sociaux au sujet de la création de TILLI et de son service de couturier à domicile : l’article est disponible ici !

TILLI existe depuis environ deux ans. Cette jeune entreprise travaille avec des couturiers professionnels en freelance et vous propose de donner une seconde vie à vos vêtements.

Paullet a souhaité tester le service de TILLI. J’ai donc pris rendez-vous il y a quelques semaines avec une Tilliste via l’application TILLI, afin de réparer et d’upcycler une dizaines de pièces de ma garde-robe.

Voici un avant-après de mes vêtements, ainsi que  l’avis de Paullet sur l’ensemble de la prestation de TILLI.

J’ai fait appel à TILLI pour Paullet car j’avais vraiment envie d’essayer leur service et d’en profiter pour récupérer les vêtements qui dormaient dans mon placard.

Comme mentionné précédemment, j’ai demandé à ma « Tilliste » de travailler sur une dizaine de pièces, ce qui est vraiment conséquent. Je tenais cependant à tester la prestation de TILLI au maximum dans le but de rédiger cet article pour Paullet et de vous en faire profiter!

En général, chez TILLI, la facture en fin de prestation s’élève à 90-100€ avec un panier moyen de 2 pièces. J’en ai personnellement eu pour 300€ au total, mais je suis ravie du résultat, et je vais vous expliquer dans le reste de cet article que j’ai potentiellement fait une belle économie.

J’ai découpé cet article en trois parties :

  • Réparations : les vêtements pour lesquels une « simple » réparation a suffit
  • Personnalisation & Upcycling : les vêtements que ma Tilliste a modifiés à ma demande, voire totalement transformés…
  • Mon avis sur la prestation TILLI : mon opinion sur l’ensemble du service proposé par TILLI, les plus et les moins…

1) Les réparations

Ma jupe en cuir noir Kookaï

  • Demande de réparation : déchirure dans le cuir
  • Coût de la réparation : 12€
  • Prix de la jupe à l’achat (neuve) : 150€

Je possède cette jupe droite taille haute noire en cuir d’agneau depuis 6 ans. Je l’avais achetée neuve chez Kookaï. Pour moi, une jupe en cuir est un investissement. Lorque je l’ai achetée, c’était dans l’objectif de la garder des années, voire des dizaines d’années !

Avant

Seulement, voilà : j’ai pris quelques kilos (très bienvenus) depuis 6 ans, grâce au sport notamment. Je ne rentre plus dans ma jupe en cuir Kookaï qui m’a si bien servie pendant toutes ces années. La dernière fois que je l’ai essayée, j’ai un peu forcé, et la couture s’est déchirée au niveau de la fente à l’arrière de la jupe (photo « avant » ci-dessus) !…

Après

Grâce à ma Tilliste, ma jupe en cuir est comme neuve ! Pour cette réparation, il était indispensable de passer par une couturière professionnelle avec une spécialisation dans le travail du cuir. Je n’aurais jamais pu la réparer moi-même ou la faire réparer chez un couturier de quartier standard.

Ma jupe corail Tara Jarmon

  • Demande de réparation : ourlet
  • Coût de la réparation : 12€
  • Prix de la jupe à l’achat (seconde-main) : 75€

J’ai trouvé cette sublime jupe courte trapèze Tara Jarmon il y a 4 ans dans mon dépôt-vente préféré : Charlotte by Wanda, à Versailles. Cet achat fut une excellente  affaire, d’autant plus que Tara Jarmon est une marque haut-de-gamme et assez recherchée en seconde-main.

Avant

J’ai fait appel aux talents de ma Tilliste pour cette jupe car l’ourlet s’est décousu et qu’il ne s’agissait pas d’un ourlet standard mais d’un ourlet invisible, que j’ai tenté de reprendre à ma façon (photo « avant » : oui c’est vraiment très moche…).

Après

Ma Tilliste a entièrement refait l’ourlet de la jupe, ainsi que l’ourlet de la doublure. Le résultat est propre et ma jupe est comme neuve !

Ma robe à imprimé fleuri Claudie Pierlot

  • Demande de réparation : déchirure dans le tissu
  • Coût de la réparation : 10€
  • Prix de la robe à l’achat (magasin d’usine/stock) : 120€

J’adore cette robe Claudie Pierlot. Elle appartenait à ma mère. Elle l’a achetée à l’ancien stock Claudie Pierlot à Paris (rue de Marseille) il y a 3 ans, puis a décidé de me l’offrir après l’avoir portée une fois à une occasion particulière. C’est une robe élégante et estivale. Je l’ai moi-même portée à quelques occasions festives et énormément au travail lorsque j’étais encore Consultante en Systèmes d’Information.

Avant

Comme je l’ai mentionné plus haut, j’ai pris quelques kilos ces dernières années, mais aussi beaucoup de muscles au niveau des bras et des épaules. Du coup, la dernière fois que j’ai enfilé ma robe Claudie Pierlot, le tissu de celle-ci a craqué au niveau de la fermeture (photo « avant » ci-dessus)…

Après

Ma Tilliste a repris l’ouverture de ma robe, l’a agrandie afin de récupérer une marge de tissu pour réparer la couture et… voilà, comme neuve !

Ma robe d’été Etam

  • Objet de la réparation : bretelles déchirées
  • Coût de la réparation : 12€
  • Prix de la robe à l’achat (neuve) : 50€

Cette robe Etam est une de mes robes d’été préférées ! Je l’ai achetée en boutique sur un énorme coup de coeur il y a 2 ans. Elle est en coton et se noue autour du cou. Elle est facile à porter à toutes occasions dès qu’il fait chaud et fait un très joli décoleté aussi bien devant que derrière. Je l’adore et je compte bien la porter encore des années !

Avant

L’anneé dernière, à la fin des vacances, j’ai cassé le lien qui sert à nouer ma robe autour du cou et à la fermer. Je l’ai mise à laver en machine et le lien a du se coincer dans le tambour et se briser. Impossible de porter ma robe dans cet état.

Après

Ma Tilliste a fait des prouesses avec cette robe ! Elle a créé un nouveau lien avec le tissu de la robe : elle a défait l’ourlet, coupé le tissu le long du bas de la robe et s’en est servi pour créé de nouvelles bretelles. Afin de maintenir la longueur de ma robe, la couturière n’a pas de fait un nouvel ourlet mais a surfilé le pourtour du bas de la robe (en couture, surfiler un tissu consiste à coudre le long de sa ligne de coupe pour l’empêcher d’éffilocher). Résultat : ma robe n’a subi aucun changement par rapport à sa forme initiale et je peux la porter comme avant !

2) Personnalisation & Upcycling

Ma combinaison verte Sézane

  • Demande de personnalisation : créer un système d’ouverture/fermeture simple
  • Coût total de la prestation : 43€
  • Prix de la combinaison à l’achat (neuve) : 150€

Cette combinaison Sézane est élégante, habillée, bien coupé et originale avec sa jolie découpe dans le dos et ses boutons recouverts de tissu. En vert, je trouve qu’elle a une super allure. J’ai totalement craqué pour cette combinaison il y a deux et demi. Je l’ai portée à plusieurs occasions festives dont le mariage d’un de mes meilleurs amis à Tokyo. Petit bémol : elle est en 100% viscose, une matière synthétique d’origine certes végétale, mais très consommatrice en eau et en énergie, dont le procédé de teinture laisse parfois à désirer (produits chimiques, pollution de l’eau…).

Avant

Sézane a imaginé cette combinaison pour les cérémonies (elle existe aussi en blanc et en noir). Cette information est importante car… Il est impossible de fermer la boutonnière de cette combinaison seule : les boutons sont compliqués à fermer, et vos bras ne peuvent pas tous les atteindre, tout simplement. J’ai même écrit à Sézane pour me le faire confirmer car je trouvais ça franchement étrange. Au mariage de mon ami, mon copain a du déboutonner ma combinaison dans le couloir pour que je puisse aller aux toilettes… Pas très pratique et un peu gênant ! De plus, ça ne correspond pas vraiment à ma conception de la femme moderne et indépendante, mais c’est un autre sujet 😉

Après

Nous avons fait quelques tentives pour trouver une solution viable pour ma combinaison Sézane. Finalement, ma Tilliste a installé un système de pressions et d’accroches sur les épaules de la combinaison, après en avoir défait la couture. Elle a également renforcé le tissu au niveau de ces nouvelles fermetures. Désormais la boutonnière n’est qu’esthétique. Je suis ravie car je peux maintenant enfiler ma combinaison sans aide et les transformations ne se voient pas lorsque je la porte !

Ma veste en jean vintage Gap

  • Demande de personnalisation : protéger le denim de l’usure et réparer les trous déjà existants dans le tissu
  • Coût total de la prestation : 67€
  • Prix d’une veste en jean à l’achat (neuve) : 100€

Cette veste en jean délavé de chez GAP est vraiment vintage ! Ma tante me l’a donnée il y a 10 ans, sachant qu’à l’époque elle l’avait déjà depuis environ 10 ans. J’adore cette veste, je la porte énormément comme le montre l’usure du denim (photo « avant »)…

Avant

Depuis 2 ans, le denim de ma veste a commencé à montrer des signes d’usure assez importants au niveau des coudes, des poignets et des épaules. Le tissu a fini par se déchirer par endroit, à mon grand désespoir…

Après

Ma couturière TILLI m’a proposée de donner une seconde vie à ma veste en jean en recouvrant les endroits abîmés par du tissu. C’était l’occasion de vraiment la customiser et de la protéger des frottements. Nous avons choisi le tissu ensemble. Il provient des propres stocks de tissu de ma couturière et elle me l’a offert dans le cadre de la prestation. Elle a cousu le tissu dans le haut du dos et sur les coudes de ma veste. Ma Tilliste a aussi surfilé le denim au niveau des poignets afin qu’il ne s’effiloche plus. Je trouve le résultat final génial ! Ma veste est sauvée et totalement unique.

Ma robe en broderie anglaise blanche Sézane

  • Demande de personnalisation : création d’une jupe
  • Coût total de la prestation : 55€
  • Prix de la robe à l’achat (neuve/ventes privées) : 80€

J’ai dégoté cette très jolie robe Sézane (photo « avant ») en broderie anglaise il y a 3 ans lors des Archives de la marque (collections précédentes à prix réduits). Je l’ai beaucoup portée et avec plaisir chaque été depuis que je l’ai. C’était une de mes robes préférées.

Avant

Le souci, c’est que les robes d’été blanches vieillissent assez mal en général. La couleur a tendance à se ternir et le tissu au niveau des aisselles devient rapidement usé et jaunâtre. C’est ce qui m’est arrivé avec ma robe Sézane et malgré mes tentatives, je n’ai pas réussi à la récupérer et j’ai arrêté de la porter.

Après

Avec cette robe, je souhaitais me lancer dans l’upcycling (faire du nouveau avec du vieux) et la transformer en un tout autre vêtement. Après en avoir discuté avec ma Tilliste, cette dernière a ainsi créé une jupe avec le bas de la robe, et elle s’est servi du haut de la robe afin de coudre un volant qui fait le tour de la jupe. Je suis vraiment ravie du résulat, j’ai porté ma nouvelle jupe tout l’été. En plus d’être réussie, c’est un modèle unique !

Ma robe blanche Cotélac

  • Demande de personnalisation : création d’une jupe
  • Coût total de la prestation : 72€
  • Prix de la robe à l’achat (seconde-main) : 75€

J’ai trouvé cette sublime robe Cotélac (photo « avant ») dans mon dépôt-vente préféré (Charlotte by Wanda à Versailles) il y a plus de 4 ans. J’ai adoré porter cette robe car elle est élégante, épurée et que le plastron brodé de fleurs en tissu est vraiment magnifique et bien travaillé. J’ai énormément mis cette robe depuis que je l’ai.

Avant

Tout comme ma robe Sézane (paragraphe précédent), ma robe blanche Cotélac s’est beaucoup usée au niveau des aisselles. Je ne pouvais donc plus la porter, ni la vendre en seconde-main. J’ai donc demandé à ma couturière de la transformer et de récupérer le plastron brodé dans une nouvelle création.

Après

Ma Tilliste a totalement upcyclé ma robe Cotélac et en a fait une jupe droite, très élégante et habillée. Le bas de la robe a servi a créer le corps de la jupe. Ma couturière a démonté le plastron en fleurs de tissu de la robe et en a fait une ceinture décorative pour ma nouvelle jupe. Elle a également ajouté des bandes de tissu écru sur les côtés de la jupe afin de l’agrandir, ce qui a aussi permis de la personnaliser davantage.

3) L’avis de Paullet

Les « plus »

• Le rapport qualité du service / prix : grâce à ma Tilliste, j’ai sauvé une dizaine de pièces de ma garde-robe, ce qui est énorme. Je vais pouvoir de nouveau les porter avec plaisir ou les vendre en seconde-main. A titre d’illustration, l’ensemble de ces vêtements m’a coûté environ 800€ en tout à l’achat, contre 300€ pour l’ensemble de la prestation TILLI. J’ai potentiellement fait une « économie » de 500€, dans l’hypothèse où j’aurais remplacé chaque pièce au lieu de les récupérer.

• Le deplacement à domicile : chez TILLI, votre couturier se déplace à votre domicile (frais de déplacement de 5€ avec un minimum d’achat de 25€). J’ai personnellement trouvé cela très pratique et confortable. Pas besoin de se déplacer et de transporter vos vêtements. Quel luxe !

• Donner une seconde vie à ses vêtements : grâce aux réparations et au travail d’upcycling de ma couturière, j’ai récupéré une dizaine de vêtements qui dormaient dans mon placard. J’ai le sentiment d’avoir fait une affaire et d’avoir participé à un processus unique et enrichissant. Cette expérience avec TILLI s’est avérée bien plus satisfaisante qu’une virée shopping. Mes vêtements disposent désormais d’une valeur toute nouvelle et particulière à mes yeux. Et je sais que ce sentiment va durer dans le temps, tout comme mes habits !

• La participation au processus de création : un véritable échange se met en place avec votre Tilliste lors du rendez-vous à domicile. Votre couturier est force de proposition du fait de son expérience et vous intègre vraiment dans le processus de création. J’ai trouvé ma couturière très pro-active et à l’écoute de ce que je souhaitais. J’ai l’impression d’avoir participé à la création de nouveaux vêtements et d’avoir créé un lien particulier avec mes « nouvelles » pièces (un peu comme en couture pour ceux qui s’y connaissent) !

• La création de vêtements uniques : avec l’upcycling, TIILI vous permet de créer des pièces uniques, à votre goût et que vous êtes sûrs de ne voir sur personne d’autre. TILLI permet ainsi de vous offrir une prestation et des pièces « sur-mesure » !

• Le suivi des coûts de réparation/personnalisation en direct : TILLI a développé une application pour les clients, mais aussi une application spécialement pour ses couturiers freelance. Ainsi, en rendez-vous, votre couturier peut vous montrer le détail des tarifs par type de retouche et les sélectionner avec vous afin d’élaborer votre devis ensemble. Le détail de la facture est transparent et clair pour le client.

• Le respect des gestes sanitaires : TILLi a mis en place un certain nombres de consignes strictes afin de respecter les gestes barrières en lien avec la crise sanitaire du covid-19. Votre Tilliste se présente ainsi à votre domicile avec des gants et un masque. Il a pour consigne de retirer ses gants et ses chaussures avant de rentrer chez vous, et de se laver les mains au gel hydro-alcoolique. Ses règles sont contraignantes pour les couturiers mais rassurantes pour les clients et permettent de maintenir un climat de confiance propice au déroulé de votre rendez-vous.

Les « moins »

• Le contrôle en amont du coût total de la prestation : lors de la prise de rendez-vous avec un couturier, vous devez passer par l’application TILLI. Afin de vous mettre en relation avec un couturier qui corresponde à vos besoins, TILLI demande à ce que vous y renseigniez l’ensemble des pièces que vous souhaitez réparer et personnaliser, ainsi que le type de retouche que vous envisagez. Pour un novice, il est assez difficile de sélectionner les bons types de retouche et d’avoir une idée précise du montant final de votre devis. Personnellement, je ne m’attendais pas à ce qu’il monte jusqu’à 300€ et j’ai eu quelques sueurs froides en rendez-vous. J’aurais préféré étaler mes demandes de réparations en plusieurs fois. Je trouve finalement que c’est un très bon investissement mais cela peut refroidir le client. Il serait peut-être intéressant pour TILLI de fixer un premier entretien téléphonique ou de mettre en place un système de partage de photos sur l’application afin d’aider les clients à avoir une idée précise de leur devis avant le premier rendez-vous à domicile.

• Le nombre de rendez-vous : pour me livrer l’ensemble de mes pièces finies, ma Tilliste a du venir chez moi 4 fois en tout. C’est évidemment lié à la taille de ma commande mais j’ai trouvé que le 4ème rendez-vous était de trop, d’autant plus que je n’ai pas eu de visibilité sur ce planning en amont. En général, un couturier TILLI fixe en moyenne 2 rendez-vous par client.

Dans l’ensemble, je suis vraiment ravie du travail de ma Tilliste, du rapport qualité-prix de la prestation et je suis fan du concept de service de couturier de TILLI. 

La démarche est vraiment intéressante et enrichissante : c’est l’occasion de faire le tri dans sa garde-robe, dans celle de sa mère ou de sa grand-mère, de leur donner une seconde-vie et de participer à l’upcycling de vos pièces et de les rendre uniques !

Merci d’avance pour vos retours et vos commentaires sur cet article (ci-dessous) !

Pauline Collet, le 4 septembre 2020

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Rencontre - TILLI - Paullet - […] Paullet a testé TILLI […]

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *